Maison Kza Radio Show Dans les oreilles de la rédaction – #5

Dans les oreilles de la rédaction – #5

0

Certains sont au travail, d’autres en télétravail ou encore une poignée se la coule douce, mais on ne vous oublie pas ! On va vous accompagnez toutes les semaines durant cette période un peu particulière avec cinq morceaux récents ou non choisis par Selecta KZAFranck BlanquinTschanis aka Senaar et Simon Pernin aka Little Bilbo. Toutes les musiques jamaïcaines seront mises à l’honneur : rootsreggaedancehalldubrocksteadyskacalypso… by Franck Blanquin & Little Bilbo aka Simon Pernin

Jah Lion – Melody For Negus

On commence la semaine avec un roots instrumental monumental, « Melody For Negus » de Jah Lion. Aussi connu sous le nom de Jah Lloyd, il est un deejay jamaïcain qui a collaboré à de nombreuses reprises avec Lee Scratch Perry. Il a également sorti deux très bons albums sur le label Virgin Frontline. Ce roots instrumental était initialement publié sur Congo Records. Il fait partie des deux seules sorties sur le label, l’autre c’est Makka Bees “Nation Fiddler”. Onlyroots a repressé cette merveille alors profitez-en !

Sista Jahan – Sa ma Yé


Après avoir fait un petit tour dans l’océan indien les semaines passées, cette semaine on va faire une ballade auditive du coté de la caraïbe. Sista Jahan est une artiste originaire de la Martinique, elle a sorti en 2015 son EP Inv-Itation et prépare actuellement son album qui est prévu pour 2021. Dans ce titre, Jahan l’affirme “Je suis ce que je suis “, toute les épreuves de la vie l’ont construite et elle tend à aller vers la sérénité avec l’amour comme guide. Un chemin de vie n’est pas droit mais on apprend et on se construit chaque jour.

Sael – Ansanm (feat Kolo Barts)


On continue notre visite musicale de la Martinique, pour aller se laisser porter par la magnifique voix de Saël.  Cela fait plus de 20 ans, qu’il nous propose sa musique mélodieuse et conscious. Il a 3 albums à son actif, sur ce titre qui est extrait de son album “Ma vision“ sorti en 2222 il est accompagné par chanteur Kolo Barts originaire de la Martinique également, artiste avec des textes chargés de sens, notamment dans son titre “Févryé 74“ écrit en hommage aux ouvriers agricoles tués pour avoir manifestés, il propose une musique que l’on pourrait qualifier de folk, ou le blues se mélange au Bèlé. Quand deux chanteurs qui portent une grande importance à leurs textes collaborent cela ne peut donner qu’un titre engagé et rassembleur. C’est ensemble unis que l’on avance. Les deux voix se marient magnifiquement, fermé les yeux et laissez-vous porter. 

Bad Brains – I and I Survive

Les Bad Brains sont issus d’un groupe de jazz fusion, initialement formé sous le nom de Mind Power en 1976, réunissant le chanteur H.R., le guitariste Gary « Dr Know » Miller, le bassiste Derryl Jenifer et le batteur Earl Hudson (frère de H.R.). Bad Brains opte dans un premier temps pour un son rapide, tranchant et percutant qui va inspirer la futur scène punk hardcore. L’album, « Rock For Light » sur lequel on retrouve le titre « I and I Survive » est le deuxième album du groupe et le dernier à présenter seulement des morceaux reggae et punk. Avec les albums suivants ils vont expérimenter davantage de courants musicaux comme le funk, la soul ou encore le heavy metal. Le titre « I and I Survive » est un magnifique titre de reggae roots : puissant, hypnotique, planant. Le texte met en lumière la difficulté de vivre dans cette société consumériste, capitaliste et raciste.

Sevana – Mango

La jeune jamaïcaine Sevana nous présente un nouvel EP nommé « Be Somebody » composé de six titres. Elle est actuellement la sensation féminine en Jamaïque. Cet EP est un projet plus personnel, plus autobiographique et moins roots que le premier. Sevana s’est occupée de tout le processus de création, de l’écriture des paroles à la co-production des morceaux en passant par l’organisation des photos et des sessions d’enregistrements. Le titre « Mango » nous amène en voyage dans un univers new roots. La chanson a été créée lors d’une nuit de studio avec le très créatif J.L.L. Le riddim nous embarque dans un univers sucré, tropical, totalement envoûtant qui se marie à la perfection avec la voix puissante et complexe de Sevana. Dans cette tune elle dépeint une femme libre qui assume ses désirs sexuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE